10 Conseils pour réussir son projet de commerce en ligne

Depuis plusieurs années, mais plus encore depuis le début de la crise sanitaire qui sévit actuellement, les e-boutiques et e-commerces en tout genre fleurissent sur la toile. Ce qui veut dire que vous n’êtes pas seul, même si vous pensez avoir LA bonne idée que personne n’aura eu avant vous. Et même si vous êtes le premier à mettre en ligne une boutique dans une niche que vous êtes le seul à exploiter, d’autres personnes vont certainement essayer d’exploiter, tôt ou tard, la même idée que vous. De plus, de gros groupes comme Amazon, Cdiscount, Zalando et autres « méga-sites » occupent le devant de la scène et travaillent continuellement sur leur gamme de produits et leur présence en ligne.

Il va donc falloir se démarquer, être présent partout, rendre visible et incontournable cet e-commerce que vous avez créé avec tant d’enthousiasme et d’espoir de réussite.

creation site e commerce

Comment réussir votre projet de commerce électronique : les points essentiels à aborder dans la mise en place de votre stratégie

Analyser la clientèle cible et la concurrence

Avant de lancer votre boutique en ligne, il est nécessaire de procéder à l’analyse de votre clientèle cible et de la concurrence. Les gérants de boutiques en ligne se doivent de connaitre tout de la clientèle cible qu’ils veulent atteindre, de ce qui le caractérise et de ce qui est important pour elle. Des aspects tels que l’âge, le sexe et le milieu socio-professionnel ont parfois un impact très important sur le comportement d’achat.

Par ailleurs, il convient d’analyser en profondeur la concurrence. Il est important de savoir qui sont les principaux concurrents, quelle est leur offre et leurs prix et quel système de boutique ils utilisent.

Enfin, il faut s’assurer qu’il existe une demande pour les produits. Si personne ne s’intéresse aux produits, il sera difficile de les vendre !

Choisir le bon système pour la création de votre boutique

L’analyse de la concurrence donne déjà les premières informations sur les systèmes de boutique en ligne qui sont bons et ceux qui ne le sont pas. Ce qui fonctionne bien chez la concurrence est souvent aussi un bon choix pour sa propre boutique en ligne.

bellesaunaturel affichage ordinateur

En principe, on peut choisir entre les logiciels open source, les logiciels achetés, les solutions SaaS et les CMS comme WordPress/WooCommerce, Prestashop, Drupal, Magento… Dans l’ensemble, les différents systèmes de boutique en ligne sont relativement similaires dans leur gamme de prestations, mais fonctionnent avec diverses fonctions spécifiques et des coûts très différents.

Pour savoir quel système de boutique est le plus adapté dans votre cas, il faut réfléchir au préalable aux exigences que l’on pose au système et aux fonctionnalités dont on a besoin.

Mettre en place une navigation simple et ergonomique

Afin que le projet de commerce électronique soit une réussite, le client doit pouvoir s’orienter rapidement dans la boutique, trouver facilement les produits qu’il recherche et terminer le processus d’achat sans encombres. Si ce processus est inutilement compliqué ou long, les acheteurs risquent de perdre patience et d’abandonner leurs achats en quittant la boutique.

Pour garantir une bonne navigation, il convient de catégoriser les produits de manière judicieuse et de les intégrer dans une structure de navigation conviviale. La fonction de recherche est un must absolu. Grâce à elle, il est possible de rechercher des produits de manière ciblée et de les localiser rapidement dans la boutique.

Il est important d’implémenter une recherche qui tolère les erreurs afin que les utilisateurs puissent trouver vos produits même s’ils font une erreur de frappe. La fonction de recherche doit en outre absolument disposer d’une possibilité de filtrage. Si ce n’est pas le cas, le client risque de se voir proposer des pages et des pages de résultats de recherche qu’il devra parcourir avec difficulté. Même les vrais amateurs de shopping n’auront plus envie d’acheter.

Présenter les produits de manière attrayante

La loi stipule que toutes les caractéristiques essentielles d’un produit doivent être présentées en ligne. Il existe des obligations précises à ce sujet selon le secteur. Pour augmenter la satisfaction des clients, il faut présenter les produits de manière attrayante et détaillée. Les clients sont dépendants des descriptions des produits et des images, car ils ne peuvent pas toucher et voir les produits eux-mêmes.

Dans le meilleur des cas, les descriptions de produits sont orientées vers un buyer persona (rappelez-vous de l’identification de votre cible évoquée plus haut). Elles communiquent des informations détaillées et compréhensibles sur les produits. Les fautes d’orthographe et de grammaire sont très peu professionnelles et doivent donc être évitées à tout prix.

Les bonnes descriptions de produits se distinguent entre autres par les caractéristiques suivantes :

  • L’utilisation de paragraphes courts
  • L’utilisation de titres et de sous-titres
  • Des polices de caractères bien lisibles
  • La mise en gras de certaines informations essentielles

Pour susciter l’intérêt du lecteur : les images >

photos professionnelle produits e commerce

Les photos de produits professionnelles ont la priorité ! Les images sont certes peu importantes pour les moteurs de recherche, mais elles le sont d’autant plus pour les clients. Elles sont généralement perçues en premier et reçoivent le plus d’attention. Il est préférable de montrer le produit sous plusieurs angles et de faire apparaître les éventuels détails avec des gros plans. Il est également conseillé de montrer le produit en action à l’aide d’une photo ou d’une vidéo afin que l’utilisateur puisse se faire une meilleure idée.

Mettre à disposition les évaluations des clients et les résultats des tests

Les évaluations des clients et les résultats des tests augmentent la fiabilité de ta boutique en ligne. De nombreuses personnes n’achètent des produits qu’après s’être renseignées auprès d’autres acheteurs sur leur opinion. Si les gérants de boutiques en ligne mettent ces avis à disposition dans leur boutique, la majorité des utilisateurs vont s’appuyer dessus pour faire leur choix. Il en va de même pour les résultats de tests, qui sont intéressants à afficher pour certains produits. Ils témoignent de la qualité des produits et aident les utilisateurs à les situer sur le marché.

Les évaluations négatives ne posent d’ailleurs généralement pas de problème, tant qu’elles ne sont pas plus nombreuses que les avis positifs. Il est toutefois toujours important de répondre le plus rapidement possible aux évaluations négatives et de s’efforcer de résoudre les problèmes. C’est une preuve de compétence et de professionnalisme.

Proposer différents modes de paiement

Une grande partie des processus d’achat sont interrompus parce que le mode de paiement souhaité n’est pas disponible Pour proposer les bons modes de paiement, il faut tenir compte de différents aspects. Les classiques comme le paiement par note de débit ou carte de crédit ainsi que sur facture ne doivent manquer dans aucune boutique en ligne. Des solutions comme PayPal ou Stripe présentent sont très faciles à mettre en place et à utiliser et jouissent donc d’une popularité croissante.

Lorsque l’on souhaite mettre en place des méthodes de paiement adaptées à son projet de commerce électronique, il faut toujours tenir compte de deux choses :

  • Quels sont les modes de paiement préférés des clients ?
  • Quels sont les défis techniques, temporels et financiers liés à ces modes de paiement ?

Si le groupe cible est plutôt composé de jeunes clients, le paiement par PayPal, Stripe, ApplePay ou carte de crédit est incontournable. Si l’on compte surtout sur une clientèle plus âgée, les premiers passent certes au second plan, mais le paiement par chèque, par virement bancaire ou contre remboursement devient d’autant plus important.

Les responsables du commerce électronique devraient essayer de réduire au maximum les contraintes techniques, temporelles et financières liées aux méthodes de paiements. En outre, il faut déclencher l’expédition des produits seulement lorsque vous êtes sûr que le paiement a bien été effectué et crédité sur votre compte.

Optimiser l’expédition et le retour de la marchandise

livraison retours e commerce

Une fois que le client a trouvé son chemin dans la boutique en ligne et qu’il a acheté un produit, il ne manque plus que l’expédition. Les aspects importants à cet égard sont les frais d’expédition, la rapidité de la livraison, les options d’expédition et les différents services de colis. Plus les colis arrivent rapidement, plus le client est heureux. Mais ce n’est pas tout, loin de là !

Il est important de calculer les frais d’expédition de manière appropriée et d’informer les clients suffisamment tôt de leur montant. Personne n’aime chercher en vain les frais d’expédition pour se retrouver avec des coûts exorbitants. Un vaste choix d’options de livraison permet aux clients d’adapter l’expédition à leurs besoins individuels.

Les systèmes de suivi sont très populaires. Les acheteurs aiment être tenus au courant de l’avancement de leur commande au niveau de la livraison. Proposer un système de suivi en ligne est donc définitivement un plus considérable pour les utilisateurs.

Notez également que 69 % des acheteurs français s’attendent à ce que l’e-commerçant couvre les frais de retour.

Tenir compte de l’affichage sur mobile

De plus en plus de personnes utilisent aujourd’hui des smartphones pour faire des achats en ligne. Pour les terminaux mobiles, il est beaucoup plus important d’implémenter une navigation transparente et facile à comprendre. Les éléments de navigation peu encombrants comme le menu hamburger sont particulièrement appréciés. En principe, les exploitants d’e-commerce ont trois variantes différentes pour rendre leur boutique accessible aux smartphones :

  • Site web mobile : Il s’agit d’un site web spécialement programmé pour les terminaux mobiles. Celui-ci est souvent très différent de la version desktop, mais présente l’avantage d’avoir des contenus spécialement adaptés aux smartphones et autres.
  • Responsive Design : la tendance est clairement au Responsive Design, car c’est la variante qui demande le moins d’efforts. Le site s’adapte automatiquement au terminal concerné et donne aux utilisateurs un sentiment de familiarité, car le design reste toujours le même.
  • App : le développement d’une bonne app demande beaucoup de temps et d’argent. Elle ne devrait donc être envisagée que si elle propose des fonctionnalités supplémentaires telles que des notifications push pour l’envoi ou l’utilisation en mode hors ligne.

Mettre en place des stratégies de marketing

Tout projet de commerce électronique réussi doit s’accompagner d’une stratégie marketing bien structurée. La présence sur les médias sociaux, l’envoi de newsletters et la mise en avant des produits sur des blogs sont particulièrement appréciés à cet égard.

presence reseaux

Les plateformes de médias sociaux comme Facebook, Instagram et autres offrent la possibilité d’entrer directement en contact avec les clients. Les gérants de boutiques en ligne ont la possibilité d’y poster des informations sur des promotions ou de nouveaux produits, des vidéos de démonstration et de proposer des contenus interactifs tels que des jeux-concours ou des sondages pour renforcer ainsi la fidélisation de la clientèle.

Alors que les newsletters ont pour but de contacter les clients et d’attirer sans cesse leur attention, les blogs sont conçus pour offrir aux utilisateurs une véritable valeur ajoutée grâce à des informations supplémentaires. L’objectif est d’informer les utilisateurs tout en les divertissant grâce aux articles de blog. Il est important de miser sur des textes optimisés pour les mots-clés afin d’augmenter le trafic de la page et d’attirer ainsi automatiquement l’attention de nouveaux clients potentiels.

Effectuer une analyse continue et adapter sa stratégie en permanence

Une fois la boutique en ligne lancée, le travail est loin d’être terminé. Il est important de mesurer régulièrement le succès du projet de commerce électronique à l’aide d’outils tels que Google Analytics, la Google Search Console, Semrush, Arefs… Ces outils fournissent des informations sur le comportement d’achat et permettent de mieux comprendre les clients. En se basant sur les résultats, les gérants de boutiques en ligne peuvent optimiser leur boutique de manière ciblée.

Conclusion :

Ne vous laissez pas décourager par la forte concurrence et planifiez soigneusement votre projet de commerce électronique. Lancer une boutique en ligne n’est pas une mince affaire, mais avec les conseils et astuces nécessaires, il est possible de s’en sortir.

Bonus pour aller plus loin : Voici 5 raisons pour optimiser son site pour Google en 2022

Un petit partage me ferait plaisir !
Retour haut de page