comment résoudre les erreurs WordPress

Comment résoudre les erreurs WordPress ?

Le CMS WordPress vous permet de créer et de gérer un site pratiquement sans aucune connaissance technique. Il dispose de nombreuses fonctionnalités intégrées et d’une bibliothèque de plugins – notamment des constructeurs de pages comme Elementor, et de thèmes – Astra, Blocksy...- (prêts à l’emploi ou proposant des templates ou modèles pour des pages, sections etc.), vous permettant de vous lancer immédiatement.

Et si vous avez besoin d’aide pour modifier quelque chose, la grande communauté d’utilisateurs peut vous aider sur des forums et des groupes Facebook. Et il existe également d’excellents tutoriels sur YouTube pour vous montrer pas à pas la marche à suivre pour créer un site sous WordPress de A à Z. Gardez cependant à l’esprit qu’un site web professionnel ne se résume pas à un joli design et que si vous souhaitez avoir un site ergonomique, responsive, conforme à la législation, rapide au chargement, référencé… vous aurez tout intérêt à vous faire accompagner par un professionnel en création de site web.

Cependant, comme vous le savez certainement déjà, aussi populaire qu’il soit, WordPress n’est pas infaillible, surtout lorsqu’il s’agit de sécurité. Ce qui signifie que vous devez vous assurer du bon fonctionnement, de la sécurité, de la confidentialité et de la maintenance de votre site web. Les erreurs WordPress sont vites arrivées, et les conséquences peuvent être catastrophiques. C’est pourquoi vous devez prendre soin de votre site.

WordPress vous fournit un grand nombre d’outils et de documentations pour vous apprendre « comment faire », mais en fin de compte, ces outils ne peuvent faire leur travail que si vous en connaissez l’existence et si vous savez comment les utiliser correctement.

Pour vous aider, je vais lister les erreurs WordPress les plus courantes que les utilisateurs et les propriétaires de sites rencontrent, et expliquer comment les prévenir et les corriger. Plongeons dans le vif du sujet.

Par où commencer pour arriver à résoudre les erreurs WordPress ?

La meilleure façon d’éviter et de résoudre les problèmes courants de WordPress est de savoir ce qu’il faut rechercher. Avant de procéder au dépannage, recherchez les signes et symptômes suivants :

  • Le site se charge lentement
  • Des erreurs s’affichent
  • Il n’y a pas de trafic sur le site
  • Le site Web ne se charge pas / ne s’affiche pas correctement

La première étape pour résoudre les erreurs WordPress est de comprendre ce qui en est la cause :

Par exemple, si vous essayez de charger un site WordPress, mais qu’il continue à se planter, vous devez vérifier les paramètres de votre compte d’hébergement Web, ou désactiver le plugin ou le thème que vous venez d’activer ou mettre à jour en dernier avant que le site Web ait commencé à avoir de problèmes.

Mon conseil : pensez également à vérifier si votre version PHP est à jour et que tous les plugins que vous utilisez sont compatibles avec votre version WordPress (à jour également) et votre version PHP. Pour ce faire, allez sur la liste des plugins et cliquez sur « affichez les détails ». Un plugin qui n’est plus tenu à jour par son développeur peut occasionner un conflit avec, par exemple, un autre plugin, lors d’une mise à jour. Sachez pour autant qu’il peut également y avoir des conflits entre des plugins totalement à jour notamment si vous utilisez plusieurs plugins qui proposent les mêmes fonctionnalités.

verification plugin

Sécurité avant tout : sauvegardez votre site WordPress avant d’y apporter des modifications :

Il est important d’avoir un serveur de test séparé où vous pouvez tester et voir les résultats finaux, et de toujours sauvegarder votre site Web WordPress (fichiers et base de données) afin qu’il puisse être restauré si le pire se produit.

Mon conseil : faites toujours une sauvegarde de votre côté, sur le Cloud (Google Drive, DropBox…) car on n’est jamais trop prudent. En ce qui me concerne je le fais avec UpdraftPlus, un plugin fiable et facile d’utilisation.

Votre site Web WordPress vous informera des erreurs à corriger :

Il existe plusieurs façons d’afficher les erreurs dans WordPress, en fonction de l’erreur. Vous pouvez utiliser le tableau de bord de l’administrateur pour voir certaines des erreurs, car WordPress a un système de rapport d’erreurs très robuste. Vous pouvez y accéder en naviguant vers Outils > Santé du site, dans le menu WordPress, comme le montre la capture d’écran ci-dessous.

sante site web

Votre site WordPress vous informera des problèmes avant qu’ils ne deviennent des problèmes. Par exemple, si un plugin ou un thème se bloque, ou génère une erreur, vous pouvez le voir ici. Le site Web vous enverra également un courriel.

En fait, le système est conçu pour vous aider à éviter les problèmes les plus courants de WordPress, et pour vous aider à retrouver les problèmes que vous rencontrez.

Mon conseil pour aller plus loin : Activez le mode debug de WordPress en configurant la constante PHP WP_DEBUG à la valeur ” true ” dans votre fichier de configuration wp-config.php. Le mode debug permet d’afficher toutes les erreurs PHP, ainsi que les notifications et avertissements liés à WordPress.

Pour activer le mode debug WordPress :

Modifiez le fichier wp-config.PHP pour votre site Web dans le gestionnaire de fichiers de votre hébergement ou par FTP

1. Remplacez la valeur :
define('WP_DEBUG', false);

par
define('WP_DEBUG', true);

2. Sur la ligne suivante, tapez :
define('WP_DEBUG_LOG', true);

3. Enregistrez vos modifications

4. À l’aide d’un navigateur Internet, visitez votre site web afin de déclencher l’enregistrement des évènements dans le fichier journal (ou log de debug)

5. Ouvrez le fichier d’évènements (ou log) au niveau de votre hébergement ou par FTP :  /wp-content/debug.log

6. Vérifiez le contenu du journal de debug (fichier log) pour tenter d’identifier et localiser le problème sur un plug-in/extension, un thème ou une option de configuration spécifique susceptible d’en être la cause.

Une fois que vous avez terminé les modifications, il est recommandé de changer les valeurs WP_DEBUG et WP_DEBUG_LOG à false, puis de supprimer le fichier journal “debug.log” .

Qu’est-ce qu’une erreur WordPress ?

Dans ce cas précis, une erreur signifie un problème avec votre site Web, un plugin, un thème ou un logiciel personnalisé que vous pourriez exécuter sur votre site Web. Il est également possible qu’une erreur soit causée par une infection par un logiciel malveillant sur votre site ou qu’un plugin que vous utilisez sur votre navigateur ne soit pas compatible avec le reste de la configuration de votre site WordPress.

Qu’est-ce qu’une erreur fatale dans WordPress ?

Une erreur fatale signifie que votre site WordPress ne fonctionne plus correctement. Les erreurs fatales sont plus graves que les autres types d’erreurs, car elles peuvent signifier que votre site ne se charge pas du tout. Elles peuvent également être le signe d’un site WordPress piraté. De ce fait, il est important que vous régliez ces problèmes immédiatement, sans plus attendre.

Comment réparer les erreurs WordPress avec des solutions générales ?

Avant de commencer à dépanner une erreur ou un problème en détail, il existe un certain nombre de vérifications simples que vous pouvez effectuer pour éliminer les causes les plus courantes. Vous n’avez pas nécessairement besoin de passer par toutes les étapes ci-dessous. Vous devez apporter une modification ou exécuter un test, puis vérifier le site Web pour voir si la dernière modification que vous avez apportée résout le problème. Si cela ne fonctionne pas, passez à l’étape suivante.

  • Commencez par vider le cache de WordPress, le cache du navigateur, le cache de l’hébergeur, le cache DNS le cas échéant.
  • Si votre site ne fonctionne toujours pas, désactivez manuellement tous les plugins installés sur votre site (depuis votre administration WP ou depuis votre hébergement, en les renommant un par un, si vous n’avez plus accès à votre admin).
  • Passez à un thème WordPress par défaut pour savoir si le problème ne vient pas de votre thème.
  • Rafraîchissez les Permaliens (en fonction du type de problème que vous rencontrez).
  • Sauvegardez et supprimez le fichier .htaccess (notez que certains plugins et thèmes écrivent ou mettent à jour le fichier .htaccess).
  • Vérifiez si votre wp-config.php contient les bonnes informations de connexion à la base de données, à savoir le nom de la base de données, le nom d’utilisateur, le mot de passe et l’hôte. Si l’une de ces informations n’est pas correcte, WordPress ne peut pas communiquer avec la base de données pour stocker et récupérer des données.
  • Utilisez l’outil de réparation de WordPress (réinstallation de WordPress)
  • Recherchez les logiciels malveillants sur votre site Web et nettoyez-les si vous en trouvez. Un fournisseur comme GetAstra Security nettoiera et protégera automatiquement vos sites en quelques secondes.
  • Activez les journaux de débogage de WordPress et reproduisez le problème pour générer les journaux à analyser.

Si tout ce qui précède échoue et que vous ne parvenez toujours pas à récupérer votre site Web, la meilleure chose à faire à ce stade est de contacter votre hébergeur pour savoir si le problème ne vient pas d’une erreur sur le serveur.

Les erreurs les plus courantes de WordPress (et comment les corriger)

Les erreurs ci-dessous sont citées par la plupart des utilisateurs de WordPress comme les raisons les plus courantes des erreurs sur leurs sites Web. Passons en revue chacune d’entre elles et voyons comment les résoudre.

L’Ecran blanc de la mort » (WSoD)

Lorsque cela se produit, vous le remarquez immédiatement car lorsque vous essayez d’accéder à votre site Web, tout ce que vous voyez est un écran blanc. Vous ne pouvez donc plus accéder à l’administration de votre site. Pour résoudre le problème de l’écran blanc de la mort :

Étape 1 : désactivez tous les plugins en renommant les répertoires de plugins (les plugins sont installés dans le répertoire /wp-content/plugins du site Web).

Étape 2 : vérifiez si votre site web refonctionne

Étape 3 : si votre site web fonctionne, cela signifie qu’un ou plusieurs plugins sont à l’origine du problème. Commencez à activer les plugins un par un jusqu’à ce que votre site web ne fonctionne plus. Cela vous permet de trouver le plugin « coupable » responsable des problèmes de votre site Web.

Étape 4 : Le problème peut également être un problème de compatibilité entre le plugin et un thème, et pas spécifiquement un « plugin cassé ». Par conséquent, vous devriez également essayer un nouveau thème WordPress, ou un thème WordPress par défaut pour voir si le problème est un problème d’incompatibilité avec le thème.

Étape 5 : Utilisez la section Santé du site pour identifier toute erreur possible (ou installez le plugin https://wordpress.org/plugins/wp-security-hardening/ qui vous donnera toutes les infos nécessaires pour détecter une éventuelle erreur).

Erreur d’établissement de la connexion à la base de données

WordPress signale cette erreur lorsque l’application web WordPress ne peut pas se connecter à la base de données.

Étape 1 : Vérifiez si votre wp-config.php contient les bons détails de connexion à la base de données, principalement le nom de la base de données, le nom d’utilisateur, le mot de passe et l’hôte. Si l’une de ces informations n’est pas correcte, WordPress ne peut pas communiquer avec la base de données pour stocker et récupérer des données. Vous pouvez vérifier si les informations sont valides en essayant de vous connecter au serveur SQL avec les informations d’identification du fichier wp-config.php via phpMyAdmin, ou tout autre outil d’administration de base de données utilisé par votre hébergeur.

Étape 2 : Si la connexion échoue toujours, il peut s’agir d’un problème avec le serveur SQL lui-même ou les autorisations de la base de données, que vous devez donc examiner. Si vous êtes sur un compte d’hébergement géré, contactez le support de votre hébergeur.

Erreur HTTP 404-Not Found

Une erreur HTTP 404 signifie essentiellement que la ressource que vous avez demandée, dans ce cas une page Web, ne peut être trouvée. Cela peut être dû à un lien cassé, à la suppression de la page vers laquelle vous vous dirigez ou à la modification de l’URL. Vous pouvez supprimer ces liens cassés de votre site Web, ou les mettre à jour en créant des redirections vers des liens qui fonctionnent.

erreur site web

Si la page existe, il s’agit très probablement d’un problème avec les permaliens de WordPress. Dans ce cas ;

Étape 1 : Allez dans Réglages > Permaliens, et cliquez deux fois sur le bouton Enregistrer les modifications. Vos paramètres de permaliens seront mis à jour, et vos règles de réécriture seront effacées.

Étape 2 : Vérifiez que le code ci-dessous se trouve dans votre fichier .htaccess :

# BEGIN WordPress
<IfModule mod_rewrite.c>
RewriteEngine On
RewriteBase /
RewriteRule ^index\.php$ – [L]
RewriteCond %{REQUEST_FILENAME} !-f
RewriteCond %{REQUEST_FILENAME} !-d
RewriteRule . /index.php [L]
</IfModule>
# END WordPress

Erreur interne du serveur (code d’erreur HTTP 500)

erreur lors de la connexion a la base de donnees

Une erreur de serveur interne est causée lorsque quelque chose dans l’application web (c’est-à-dire la combinaison de WordPress, des plugins et du thème) provoque un plantage au niveau du serveur, ou lorsque le serveur web ne peut pas « traiter » la réponse reçue en retour de l’application web.

Pour résoudre de tels problèmes :

Étape 1 : Vérifiez et confirmez que tout est correct dans le fichier .htaccess.

Étape 2 : Essayez la solution pour l’écran blanc de la mort, en désactivant tous les plugins.

Étape 3 : Augmentez la limite de mémoire de WordPress. Vous pouvez augmenter la limite de mémoire de WordPress par vous-même, en ouvrant votre fichier wp-config.php, en localisant la ligne : define (‘WP_MEMORY_LIMIT’, ‘??M’) ; et en augmentant la valeur au minimum à 512M. Sur les hébergements comme o2switch il suffit d’aller sur votre CPanel > version PHP > options et de changer la valeur sur la ligne correspondante. Si vous êtes bloqué ou ne savez pas comment procéder, contactez votre hébergeur qui pourra le faire à votre place.

Etape 4 : Remplacez les dossiers WP-Admin et WP-Includes en téléchargeant une copie de WordPress ce qui va écraser les fichiers existants.

Bad Gateway (code d’erreur HTTP 502) ou Gateway Timeout (code d’erreur HTTP 504)

erreur 524

Ce problème se produit généralement lorsque vous utilisez une solution CDN, ou un pare-feu WordPress hors site, et qu’il ne parvient pas à se connecter à votre site Web pour servir le visiteur avec la réponse HTTP.

Si cela se produit :

Étape 1 : Essayez d’actualiser le site Web (CTRL + F5), il peut s’agir d’un problème de connexion temporaire.

Étape 2 : Confirmez que votre site Web fonctionne réellement (très probablement, vous pouvez accéder à votre site Web directement via une URL interne fournie par votre hébergeur).

Étape 3 : Videz le cache du navigateur.

Étape 4 : Vérifiez le site Web du fournisseur de CDN ou de pare-feu, ou le site Web de votre hébergeur pour les annonces sur l’état du serveur, au cas où ils auraient des pannes ou des problèmes techniques.

Étape 5 : Si vous ne voyez rien qui puisse justifier d’un disfonctionnement, contactez tous vos fournisseurs pour savoir par qui le problème est causé.

Erreur « Ongoing Briefly Unavailable for Scheduled Maintenance » (indisponible pour une maintenance programmée)

Cela se produit généralement parce que, pour une raison quelconque, WordPress est bloqué en mode maintenance, qui est un mode dans lequel WordPress se trouve généralement lorsqu’un plugin, un thème ou le noyau de WordPress est mis à jour.

Pour résoudre ce problème :

Étape 1 : Désactivez le mode de maintenance en supprimant le fichier .maintenance. Ce fichier est enregistré dans le dossier racine de WordPress (dans le dossier public_html, si vous êtes chez o2switch). Ce fichier indique à WordPress de mettre le site Web en mode maintenance, et il contient les informations nécessaires pour afficher le message qui apparaîtra pour les utilisateurs.

Étape 2 : Trouvez ce qui provoque le passage de WordPress en mode maintenance. Une erreur qui conduit généralement WordPress à être « coincé » en mode maintenance est la façon dont les plugins sont mis à jour. Par exemple, la mise à jour de plus d’un plugin à la fois (c’est-à-dire la mise à jour en masse). En mettant à jour plusieurs plugins en même temps, il devient également plus difficile de découvrir quel plugin est à l’origine de ce problème après avoir été mis à jour.

Échec de la mise à jour automatique (du plugin ou du thème)

La mise à jour des plugins et des thèmes échoue lorque que les fichiers ne peuvent pas être copiés sur votre site Web. Très souvent, ce problème est causé par une mauvaise configuration des permissions des fichiers WordPress.

Pour résoudre ce problème :

Étape 1 : Tout d’abord, vous pouvez mettre à jour manuellement le plugin en procédant comme suit :

  • Téléchargez le fichier zip du plugin sur votre ordinateur.
  • Désactivez le plugin que vous voulez mettre à jour.
  • Extrayez les fichiers et téléchargez-les sur votre site web.
  • Activez le plugin.

Étape 2 : Maintenant que le plugin est mis à jour, vérifiez les permissions des fichiers WordPress et confirmez que l’utilisateur du serveur web a accès aux fichiers afin que les mises à jour automatiques n’échouent pas à nouveau.

Petit rappel : en règle générale, les permissions de fichiers correctes pour WordPress sont les suivantes :


• Fichiers : 644
• Répertoires : 755
Toutefois, il existe quelques exemptions spécifiques qu’il est important de noter :
• Fichier wp-config.php
La règle générale utilisée pour le fichier wp-config.php est 644. Cependant, vous trouverez beaucoup d’autres recommandations pour le fichier wp-config.php, y compris 640 et 600. Pour plus de sécurité, certaines personnes utilisent même 444.
Cependant, si vous optez pour une permission 444, vous prenez le risque d’avoir des blocages, car de nombreux plugins WordPress ont besoin d’un accès en écriture pour le fichier wp-config.php.
• Fichier .htaccess

La recommandation pour les autorisations .htaccess est 644 : c’est ce que conseille le Codex de WordPress. Certains développeurs recommandent également 444. Cependant, si vous utilisez 444, cela pourrait restreindre les extensions qui ont besoin d’écrire dans le fichier .htaccess (comme la plupart des extensions de mise en cache).

Comment éviter les erreurs de WordPress

Les erreurs sont désagréables et si elles ne sont pas traitées, elles peuvent faire fuir des clients potentiels et paralyser temporairement votre site et donc votre activité. C’est pourquoi il est très important de corriger rapidement toute erreur dont vous avez connaissance sur votre site Web.

Comme nous l’avons constaté, il est assez facile de résoudre les erreurs WordPress les plus courantes. Il est également très important de comprendre ce qui peut être à l’origine des erreurs et de rectifier le problème, afin qu’elles ne se reproduisent plus.

Enfin, il est important d’adopter une approche proactive (mieux vaut prévenir que guérir) en matière de gestion de votre site web WordPress pour éviter ces problèmes. Par exemple ;

  • Utilisez toujours des fournisseurs d’hébergement, des plugins et des thèmes fiables, recommandées et régulièrement mis à jour par leurs développeurs.
  • Prenez toutes les mesures nécessaires pour améliorer la sécurité de votre site Web WordPress.
  • Maintenez votre site régulièrement à jour : faites le manuellement, plugin après plugin (pour éviter les blocages et savoir lequel cause un blocage le cas échéant), puis votre thème, puis la version WP, et ce toujours après avoir effectué une sauvegarde de votre site web.

Selon un rapport 2020 de Sucuri sur les piratages en 2019, 56 % des sites WordPress ont été piratés parce qu’ils n’étaient pas à jour !!

Un petit partage me ferait plaisir !
Retour haut de page