Pourquoi favoriser l'accès au numérique des personnes handicapées ?

Rares sont les professionnels du webdesign qui tiennent compte des personnes souffrant d’un handicap comme par exemple, une vision réduite, un problème d’interprétation des textes (dyslexie, dyspraxie…) ou des couleurs (daltonisme), des handicaps moteurs etc. lors du processus de création de site web.

Pourtant, il s’agit là d’une partie de la population qui utilise internet comme tout un chacun pour s’informer, apprendre, acheter, jouer…

J’en conviens, rendre son site 100% accessible pour tout type de handicap s’avère être une mission quasiment impossible mais le rendre accessible à la majorité de personnes en situation de handicap sera déjà un grand pas en avant et vous permettra également de réduire votre taux de rebond en règle générale. Le site sera plus ergonomique pour tous vos visiteurs ce qui est un point positif non négligeable d’un point de vue SEO. Il est ici surtout question d’UX/UI design et de l’application de certaines règles pour faciliter la navigation et la compréhension de votre site web.

Mais avant de voir comment favoriser l’accès au numérique des personnes handicapées, intéressons-nous au contexte lui-même.

Décret 25 juillet 2019 sur accessibilité numérique : de quoi s’agit-il ?

Le décret n° 2019-768 du 24 juillet 2019 concerne l’accès équitable des services de communication au public en ligne afin que tout le monde puisse accéder facilement aux informations numériques, en particulier les personnes ayant des incapacités auditives, motrices, visuelles et cognitives, mais aussi les seniors.

Par ce décret, la loi étend l’obligation d’accessibilité au secteur privé, et notamment les entreprises générant un chiffre d’affaires annuel de 250 millions d’euros et plus (réalisés en France et calculés sur la moyenne des trois dernières années). En cas de défaut de conformité aux exigences, les sociétés concernées risquent une amende fixée à 20 000 euros par an.

Pour rappel, les services et établissements publics sont obligés de rendre leurs sites web accessibles, et ce indépendamment de leurs chiffres d’affaire et ce dans le cadre des obligations d’accessibilité imposées par l’article 47 de la loi du 11 février 2005.

Et qu’en est-il des petites structures ? Etant donné que les exigences en matière d’accessibilité handicap se renforcent de plus en plus, il faut s’attendre à ce que le décret sur l’accessibilité numérique s’étende à tout le monde dans un avenir plus ou moins proche.



De plus, le fait de ne pas rendre votre site web accessible aux personnes souffrant d’un handicap peut avoir des conséquences négatives sur vos affaires. Le fait de ne pas donner l’opportunité à tous d’avoir accès à votre offre de service ou à vos produits, vous prive d’une partie non négligeable de votre audience.

En résumé, votre visibilité web en supporte les conséquences et vous perdez forcément des cibles potentielles.

Les avantages de l’accessibilité web sont importantes. Le fait de proposer des ressources numériques à portée de main de tout le monde sera forcément positif pour vous car cela va contribuer à élargir l’audience de votre site web et améliorer son référencement car le travail sur l’accessibilité vous obligera à une meilleure ergonomie, un meilleur suivi des règles en matière de référencement. Enfin, le fait d’avoir un site accessible sera également bénéfique pour votre image de marque car vous allez montrer que vous faites attention à tout le monde, sans discrimination.

Comme évoqué plus haut, la mise en conformité n’est pas simple à mettre en œuvre, mais il existe des technologies d’assistance proposées par des entreprises comme EqualWeb ou Accessibe.

Mais avant tout, il s’agit de repenser l’ergonomie de votre site web pour le rendre plus accessible, ce qui vous permettra de réduire votre taux de rebond, même en ce qui concerne votre audience habituelle.

Les différents handicaps à prendre en compte dans le cadre de l’accessibilité web

Le handicap visuel.

Le handicap visuel concerne environ 10% de la population. Il concerne des personnes de tout âge et peut prendre la forme d’une cécité totale, d’une amétropie (absence de netteté de l’image sur la rétine), d’un glaucome, de cataracte, d’une dégénérescence maculaire…. Pour vous rendre compte de l’impact de ses différentes maladies rendez-vous sur le site des Chiens Guides de France.

Il est important de prendre en compte cette partie de la population pour leur permettre d’avoir eux aussi accès à aux ressources que tout un chacun peut rechercher sur le web. Il s’agit notamment de prendre en compte la vision des couleurs et des textes en les adaptant aux différents handicaps visuels.

Le handicap auditif

Comme pour le handicap visuel, on parle ici de plus de 10% de la population en France. Pour permettre à ces personnes d’accéder plus facilement au contenu de votre site web, il est impératif de leur fournir des sous-titres ou des transcriptions de vos contenus multimédia et contenus audios en général.

Le handicap moteur ou psychomoteur

Il s’agit de troubles entraînant une perte totale ou partielle de la motricité entrainant des difficultés pour se déplacer, d’attraper ou manipuler des objets, conserver ou changer de position, effectuer certains gestes.

Dans le contexte de l’accessibilité web, le handicap moteur fait par exemple référence à l’incapacité d’utiliser la souris, aux limites dans ses mouvements et au manque de réactivité. Le handicap moteur est une catégorie regroupant une grande variété de handicaps : Arthrite, arthrose, hémiplégie, tétraplégie, paraplégie paralysie cérébrale etc. En France, plus de 8 millions de personnes sont concernées par une forme ou une autre de handicap moteur.

Les troubles cognitifs

Le handicap cognitif peut prendre des formes très variées, des troubles de la mémoire aux difficultés de concentration en passant par les difficultés d’apprentissage.

Il s’agit notamment des :

  • Troubles cognitifs spécifiques développementaux (principalement les troubles plus connus sous le nom de « troubles spécifiques des apprentissages ») comme le TDAH (trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité), la dyslexie, la dyspraxie (aussi appelée trouble développemental de la coordination (T.D.C.), trouble d’acquisition de la coordination (T.A.C.) ou dyspraxie développementale (D.D.), la dysphasie
  • Troubles envahissants du développement comme l’autisme, le syndrome d’asperger
  • Troubles cognitifs acquis résultant de traumatismes crâniens, accidents vasculaires cérébraux
  • Troubles cognitifs évolutifs de l’adulte tels que la maladie de Parkinson, la maladie d’Alzheimer, la sclérose en plaques

Pour faciliter l’accès de votre site aux personnes victimes de troubles cognitifs, il convient d’adapter votre design, la structure de voter site ainsi que les contenus.

Comment rendre un site Web accessible : les points à améliorer – optimiser l’ergonomie d’un site web pour en faciliter la compréhension et la navigation

Les experts en accessibilité du web préconisent des actions simples à mettre en place pour rentre son site web accessible (accessibilité de base). Ces actions sont détaillées dans un document édité par le consortium du World Wide Web (W3C).

Etant donné la complexité de mise en œuvre de tous les points abordés par le W3C, et le coût que cela implique, la plupart des sites web des établissements publics ne sont pas (encore) ou seulement partiellement accessibles aux personnes présentant un handicap.

Mais cela ne veut pas dire qu’il faut négliger cet aspect sur nos propres sites ou ceux de nos clients.

Nous allons voir ensemble comment et quoi améliorer pour rendre une site internet accessible au plus grand nombre de personnes en travaillant sur plusieurs aspects du design, de l’organisation et de la lisibilité de notre site web en commençant par les points à améliorer pour faciliter l’accès aux personnes présentant des déficiences visuelles.

Voici quelques recommandations pour favoriser l’accès au numérique des personnes handicapées :

  • proposer des équivalents textuels à tout contenu non textuel.
  • proposer des sous-titres ou des versions de remplacement pour tous vos contenus multimédias.
  • rendre vos contenus adaptables. Par exemple, proposer une version audio des contenus, donner la possibilité de modifier la taille de la police…
  • jouer sur les contrastes pour permettre de bien distinguer les différents contenus (visuels, audios…) de votre site.
  • faire en sorte de rendre les fonctionnalités accessibles au clavier (raccourcis).
  • laisser le temps à l’internaute de lire ou utiliser le contenu qui lui est présenté.
  • ne pas utiliser de contenu susceptible de provoquer des crises convulsives.
  • aider l’utilisateur à naviguer dans les pages et contenus et à se localiser sur votre site (moteur de recherche, menu, fil d’ariane…).
  • rendre vos contenus textuels lisibles et compréhensibles.
  • faire en sorte que vos contenus apparaissent et fonctionnent de manière prévisible.
  • optimiser votre site afin qu’il soit compatible avec les technologies actuelles et futures

Dans mon prochain article je vous donnerai des conseils plus précis en ce qui concerne l’accessibilité web en ce qui concerne les couleurs et les polices.

En attendant, voici quelques ressources intéressantes et des outils pour vous aider à rendre votre site internet accessible aux personnes en situation de handicap.

Quelques outils efficaces pour vous aider à rendre votre site web accessible :

  • WAVE (gratuit) : WAVE est une suite d’outils d’évaluation qui aide les auteurs à rendre leur contenu Web plus accessible aux personnes handicapées. WAVE peut identifier de nombreuses erreurs liées à l’accessibilité et aux WCAG (Web Content Accessibility Guideline), mais facilite également l’évaluation humaine du contenu Web.
  • Extension chrome pour vérifier l’accessibilité d’un site (gratuit)
  • tota11y (gratuit) : tota11y permet de visualiser les performances de votre site avec les technologies d’assistance.
  • https://pave-pdf.org/pave/index.html (gratuit)
  • Plugin Pojo accessibility pour WordPress (gratuit) : Le plugin One Click Accessibility est un plugin pour vous aider à rendre votre site Web plus accessible. Veuillez noter : One Click Accessibility a été initialement développé pour le framework Pojo, et est maintenant compatible avec tous les thèmes WordPress.
  • WP accessibility (gratuit) : Ce plugin aide à résoudre une variété de problèmes d’accessibilité courants dans les thèmes WordPress. Alors que la plupart des problèmes d’accessibilité ne peuvent être résolus sans modifier directement votre thème, WP Accessibility ajoute un certain nombre de fonctions d’accessibilité utiles avec un minimum de configuration ou de connaissances spécialisées.
  • https://www.equalweb.com/ (gratuit/premium) : tous les détails sur cet outil d’aide à la mise en conformité accessibilité web dans l’article sur les outils à mettre en place sur un site WordPress.
  • Le plugin WordPress Readable (premium) : tous les détails sur cet outil d’aide à la mise en conformité accessibilité web dans mon article sur l’accessibilité web & les outils disponibles pour WordPress.
  • https://userway.org/ (premium) : La technologie d’accessibilité garantit que votre site Web offre une expérience numérique qui respecte et dépasse les exigences WCAG 2.1 AA, comme l’exigent l’ADA et d’autres organismes gouvernementaux et réglementaires.
  • Color Check pour images Web (gratuit) : Color Check est un outil interactif permettant de valider la conformité des images Web aux normes de contraste et de lisibilité de l’ADA (Americans with Disabilities Act).
  • Who Can Use (gratuit) : outil qui attire l’attention et permet de comprendre comment le contraste des couleurs peut affecter différentes personnes souffrant de déficiences visuelles.
  • Leonardo Color (gratuit) : un générateur de couleurs basé sur le contraste open source. Créez des systèmes de couleurs beaux, accessibles et adaptatifs en utilisant des couleurs générées basées sur le rapport de contraste.
  • https://webaim.org/resources/linkcontrastchecker/ (gratuit) : outil pour vérifier le contraste des liens
  • https://toolness.github.io/accessible-color-matrix/ (gratuit) : outil pour trouver des combinaisons de couleurs accessibles
  • https://webdevstudios.com/2021/02/02/accessible-websites/
  • #accessibility

Ressources :

Un petit partage me ferait plaisir !
Retour haut de page